Arrêtez de vous soucier de ce que pense les autres !


Se soucier de ce que les autres pensent de vous peut vous empêcher de poursuivre vos rêves. Cela peut vous empêcher d'exprimer votre vraie nature et faire obstacle à la vie que vous voulez tellement vous créer. Cette inquiétude peut facilement amener votre esprit à errer dans des endroits sombres et déclencher des sentiments d'insécurité, d'anxiété et de doute de soi.

Quand le jugement s'empare de vous, vous faites n'importe quoi pour éviter le rejet, le ridicule et l'embarras potentiel. Mieux vaut être invisible que jugé négativement, non ? Vous avez beau savoir que vous ne devriez pas vous soucier de ce que les autres pensent de vous, vous y revenez toujours. Plus facile à dire qu’à faire !


Pendant longtemps, je me suis sentie coincée parce que j'avais peur des opinions des autres. J'étais terrifiée à l'idée de me lancer dans une nouvelle activité professionnelle. Finalement, j'ai atteint un point où je n'en pouvais plus. Je savais que je devais gérer la peur et l’inquiétude du jugement des autres, sinon je ne pourrais pas vivre la vie que je souhaitais. Et je ne voulais pas faire de compromis là-dessus !


Pour vous aider à surmonter la peur de l'opinion des autres, j'ai dressé une liste des points qui m'ont aidés.

Utilisez cette liste comme référence à chaque fois que vous vous souciez de l'opinion des autres !


1. Vous ne lisez pas dans la tête de l'autre.

J'avais l'habitude de supposer que je savais ce que les autres pensaient de moi. Mais les hypothèses conduisent souvent à de mauvaises conclusions.


Lorsque j'ai décidé de lancer ma propre entreprise, j'ai eu peur que mes collègues jugent ma décision. Je pensais qu'ils me verraient comme imprudente ou même qu'ils ne prendrais pour une traitresse pour avoir pris cette décision Il s'est avéré que je n'aurais pas pu me tromper davantage. Au cours des mois qui ont suivi, nombre d'entre eux sont devenus mes plus grands supporters ! Certains ont dit que j'étais courageuse de marcher sur mon propre chemin, d'autres se sont ouverts sur leur désir de faire quelque chose de similaire. Le point à retenir ici est le suivant: vous ne savez jamais ce que les gens pensent de vous à moins que vous ne leur donniez une chance de parler.

2. Comprenez qu'il ne s'agit jamais de vous.

Le jugement qu'une autre personne pose à votre sujet ne vous concerne jamais vous. Il concerne l'autre ! Cela reflète ses peurs, ses limites et ses perceptions.


Prendre conscience de cela a changé radicalement la donne pour moi !


L'une de mes connaissances m'a dit que je faisais une erreur en créant mon entreprise.

Tout d’abord, j’ai senti qu’il me jugeait et qu’il n’appuyait pas ma décision. Plus tard, j'ai réalisé que sa réaction était un miroir de ses croyances, de ses peurs et de sa vision du monde. Pour lui, occuper un emploi en entreprise signifiait sécurité, sûreté et même réussite.


Quand j'ai réalisé qu'il avait toujours mon meilleur intérêt à cœur, je n'ai ressenti que de la compassion pour lui. Pour vous assurer de bien naviguer dans vos choix, demandez-vous: Qu'est-ce que je veux ? Quelle est la bonne chose à faire pour moi-même ?

3. Arrêtez de vous juger.

Souvent, nous sommes tellement conscients de ce que nous trouvons gênant chez nous que nous cherchons les autres pour confirmer nos croyances. Ainsi, le jugement que nous craignons des autres est vraiment le reflet de ce pour quoi nous nous jugeons. La boucle est bouclée, non ?


Soyez honnête avec vous-même, pourquoi vous jugez-vous ? Cela peut être lié à votre santé, à votre carrière, à votre situation relationnelle, à votre situation de vie ou à votre apparence. Puis demandez-vous pourquoi vous vous jugez pour cela. Quelles croyances motivent ce jugement ? Pensez-vous qu'il n'est pas bien de donner la priorité à votre carrière plutôt qu'à votre famille ? Pensez-vous qu'il est mauvais d'être au centre de l'attention ?


Une fois que vous remettez en question ces croyances et arrêtez de vous juger, vous pourrez faire la paix avec qui vous êtes et les choix que vous avez faits, bons et mauvais. Une fois que vous vous serez accepté, vous ne craindrez plus le jugement des autres !

4. Arrêtez de juger les autres.

Comme l'a dit Wayne Dyer, « Quand vous jugez un autre, vous ne le définissez pas, vous vous définissez vous-même.»


Plus nous jugeons les autres, plus nous avons tendance à croire qu'ils nous jugent. C’est un cercle vicieux. Ainsi, au lieu de juger les autres pour leurs choix, leur caractère, leurs opinions, leurs façons de s'habiller, ..., choisissez d'être curieux des différences et de la diversité.


Demandez-vous ce que vous pouvez apprendre de cette personne ? Pourquoi cette personne est-elle d'une certaine manière ? Il y a peut-être des raisons à cela et des sources d'inspiration pour vous-même.

5. Utilisez votre inquiétude comme guide.

Pourquoi craignez-vous que les autres vous jugent ? Il s’agit peut-être de votre emploi, de votre situation de vie, de votre situation relationnelle, de votre insécurité, de votre apparence ou de votre intelligence. Cette inquiétude vous indique qu'il y a quelque chose que vous devez accepter et faire la paix ou quelque chose que vous devez changer.


Par exemple, vous pouvez peut-être commencer à poursuivre un nouveau cheminement de carrière qui vous semble plus aligné sur vos valeurs. Ou peut-être pouvez-vous choisir de voir votre situation d'aujourd'hui comme un tremplin vers quelque chose de mieux. Lorsque vous vous approuvez vous-même et votre vie, l’opinion des autres n’a plus autant d’importance.

6. Attendez-vous aux réactions des autres.

Au lieu d'essayer d'éviter de recevoir les réactions des autres, attendez-les ! Si vous essayez un nouveau régime à base de plantes, changez de carrière ou décidez de vous lancer dans un nouveau passe-temps, attendez-vous à ce que les gens en disent quelque chose. Et prenez-le comme un bon signe, car cela signifie que vous faites ce qui est bien pour vous, même si les gens auront des opinions à ce sujet.


Comme l'a dit Aristote, « Il n'y a qu'une seule façon d'éviter les critiques : ne rien faire, ne rien dire et ne rien être. » Vous êtes ici pour vivre pleinement, suivre ce qui vous passionne et être la personne incroyable que vous êtes.


7. Concentrez-vous sur le bonheur à long terme.

Le jugement et la critique des autres peuvent blesser. Mais cela ne fera jamais autant de mal que le regret. Savez-vous ce que la plupart des gens regrettent sur leur lit de mort ? Ceci : « J'aurais aimé avoir le courage de vivre une vie fidèle à moi-même, pas la vie que les autres attendaient de moi. »


Soyez prêt à prendre le jugement et la critique à court terme, en échange de ce qui vous servira à long terme. Concentrez-vous sur une vie fidèle à vous-même et non sur la vie que les autres attendent de vous.

8. Acceptez-vous.

L'acceptation de vous-même est ce à quoi tout cela revient, n'est-ce pas? Une fois que vous vous acceptez, vous arrêtez de vous soucier des opinions des autres. Vous avez la seule approbation qui compte : la vôtre.


Regardez vos imperfections, vos défauts et les choix que vous auriez aimé faire différemment et acceptez tout cela. Sachez que vous avez fait de votre mieux, là où vous étiez autrefois. Nous voulons tous être la personne que nous sommes censé être, avec nos différences, nos défauts et nos imperfections.

Vivre avec la crainte que les autres vous jugent est difficile. Cela peut vous garder coincé, paralysé et séparé de la vie que vous voulez vivre.


Il est temps de reprendre le pouvoir. Utilisez cette liste, choisissez un ou deux points qui résonnent et mettez-les en pratique. Ensuite, une fois que vous êtes prêt, revenez à la liste et choisissez un autre point.


Arrêtez de vivre conformément aux attentes des autres et commencez à vivre pour vous-même !


Maintenant, sortez et montrez au monde de quoi vous êtes fait. Nous vous attendons avec impatience.

Posts récents

Voir tout

Hollynx SARL-S

10106904/0

1 rue de Turi

L-3378 Livange

Luxembourg

+352 28 48 4203

+33 6 84 61 43 31

© Copyright Hollynx
  • Facebook
  • Gazouillement